fond

AccueilClubVol à VoileVol MoteurBaptême de l'AirContact

À propos

Bienvenue

Print

AéroClub de l'Estuaire de la Seine



logo ACESAérodrome LE HAVRE - ST ROMAIN DE COLBOSC
1177, rue de la Brulerie
76430 ST ROMAIN DE COLBOSC
Tel: 02 35 20 82 61


Situé à 20 Km depuis Le Havre, l'AéroClub de l'Estuaire de la Seine vous accueille sur le terrain de Saint Romain de Colbosc pour vous initier à la pratique du planeur ou de l'avion. Pour tout renseignement sur les baptêmes de l'air, téléphonez au 06.29.79.72.53





À propos...

Print

Ceci est la nouvelle version du site internet de l'Aéroclub de l'Estuaire de la Seine.
Mise en ligne: 02/11/2013
Navigateurs Internet conseillés: Firefox, Chromium et dérivés
La plupart des photographies de ce site sont d'Antoine BERNAGE.


Aide:
La première ligne du menu contient les rubriques.
La ligne en dessous contient les sous-rubriques.
On accède aux rubriques et sous-rubriques en cliquant dans le menu...
... ou en faisant défiler la page avec la souris ou le clavier.


Environnement:
Ce site est garanti sans phosphate,
sans nitrate,
sans colorant,
sans conservateur,
sans bisphénol.
Traces éventuelles d'arachide ou de fruits à coques.
;-)

Le Club

Print

Le club fonctionne principalement les week-ends et les jours fériés.
L’hiver et les jours ou la météo est défavorable, l’activité Vol à Voile (planeurs) se concentre sur l’entretien des machines et des infrastructures.
Juillet-Août: Depuis plus de vingt ans, la majeure partie du club migre sur le terrain d’Argenton-sur-Creuse pour le stage d’été. Les conditions météo étant nettement plus favorables dans le centre de la France, cela nous permet d’effectuer des vols beaucoup plus interessants et permet aux jeunes pilotes de progresser plus rapidement.

Si vous souhaitez venir faire un baptême de l’air, téléphonez-nous avant de passer au 02 35 20 82 61.

Histoire de l'A.C.E.S. et de l'Aérodrome

Print

A la sortie de la seconde guerre mondiale, le vol à moteur et le vol à voile reprennent essor au sein de l'Aéronautique Havraise Jean MARIDOR (A.H.J.M.) sur le terrain d'Octeville. LFOY-annees-60Mais il apparait bientôt que ce site n'est pas propice à la pratique du vol à voile et les pilotes trouvent rapidement le terrain idéal pour le planeur sur la commune de Gommerville, à une envergure de Saint Romain de Colbosc. En 1946 un bail de 18 ans est signé avec le propriétaire du terrain qui autorise les activités aéronautiques à condition de faire attention au bétail qui continue de paître sur les terres. En 1949, la section vol à voile de l'A.H.J.M. est rejointe sur le terrain de Saint Romain par la toute nouvelle section aéronautique d'ESSO Sport. Au début des années 50, la section vol à voile se détache complètement de l'A.H.J.M. pour devenir le Groupement Aéronautique de la Basse Seine (G.A.B.S.). Le G.A.B.S. et ESSO Sport Aviation vont pendant des années animer la plateforme et former des pilotes de planeurs et d'avions. 25sMalheureusement, en 1964 le propriétaire du terrain, qui ne supporte plus les multiples incidents entre les aéronefs et son bétail, ne renouvelle pas le bail et l'activité aéronautique sur le terrain de Saint Romain s'arrête net. Le G.A.B.S. est dissous, les pilotes planeurs seront accueillis à Rouen au sein du Groupement Rouennais d'Aviation Légère et les pilotes avions continueront de voler sur les terrains du Havre - Octeville, Deauville et Saint Valéry en Caux. vieux-planeursLe terrain est finalement racheté par la chambre de commerce de Bolbec-Lillebonne et est réouvert en 1971. Une nouvelle association est créée : l'AéroClub de l'Estuaire de la Seine (A.C.E.S.) Ensuite c'est ESSO Sport Aviation qui deviendra ExxonMobil Sport et Loisir Aviation (E.M.S.L. Aviation). Ces entités seront rejointes plus tard par U.L.M. Baie de Seine, l'Aéroclub de Gravenchon ainsi que des propriétaires privés. Le terrain de Saint Romain est donc une plateforme accueillante où se pratiquent le planeur, l'avion et l'U.L.M. Il est situé au carrefour de la Seine Maritime, de l'Eure et du Calvados et est ainsi le point de départ vers des survols inoubliables : le pont de Tancarville, le pont de Normandie, l'estuaire de la Seine, les falaises de la côte normande, l'aiguille et les arches d'Etretat...

Brevet d'Initiation Aéronautique

Print

Comme chaque année, l'AéroClub de l'Estuaire de la Seine organise et encadre le B.I.A.
Les cours ont lieu tous les samedi après-midi (excepté durant les vacances scolaires) au club-house 14h30 à 17h00.
Ces cours vous proposent une approche à la fois riche et ludique des thèmes de:

  • L'aérodynamique et mécanique du vol,
  • La connaissance des aéronefs,
  • La météorologie,
  • La réglementation aérienne,
  • L'histoire de l'aviation,
  • (option) Anglais aéronautique.

L'examen final a lieu un mercredi après-midi durant le mois de mai .
Ces cours sont principalement dédiés aux jeunes car ils leur permettent, sous réserve de l'obtention dudit B.I.A., d'obtenir des bourses pour la formation au brevet de pilote de planeur ou d'avion.
Chaque inscrit bénéficiera d'un vol gratuit au sein de L'AéroClub de l'Estuaire de la Seine.
C'est gratuit! Pour vous inscrire:

  • A.C.E.S. : 06 07 66 71 18
Les premiers cours commencent début novembre mais il est toujours possible de s'inscrire dans les semaines qui suivent.

L'Aérodrome (LFOY)

Print

LE HAVRE - Saint Romain

Code O.A.C.I.:
Latitude:
Longitude:
Altitude:
LFOY
49° 32' 38" N
000° 21' 35" E
423 ft (129 m)


avions planeurs u.l.m.


Carte LFOY

  RWY    QFU  Dimensions
01
19
013
193
   890 m x 100 m   
05
23
054
234
   840 m x 100 m   

L'aérodrome appartient à la communauté de communes CAUX-ESTUAIRE
Caux Estuaire

L'espace aérien autour du terrain

Print

(En vigueur depuis le 08 Avril 2010)

  • Les aérodromes
    Cliquez ici pour visualiser la carte des aérodromes autour du terrain de Saint Romain de Colbosc
    cap: Représente les terrains ouverts à la circulation aérienne publique.
    rest: Représente les terrains restreints.
    priv: Représente les terrains privés ou les bases ULM.
    milcap: Représente les terrains militaires ouverts à la circulation aérienne publique.
    mil: Représente les terrains militaires fermés à la circulation aérienne publique.
  • Zones de l'espace Aérien
    Cliquez ici pour visualiser la carte de toutes zones à proximité du terrain Saint Romain de Colbosc

    En jaune: les ZIT (Zones Interdites Temporaires) et Zones P (Prohibited)
    En bleu: TMA de classe D du Havre-Octeville et de Deauville-St Gatien
    En blanc: les CTR (Control Terminal Region) de classe D du Havre-Octeville et de Deauville-St Gatien


    Pour savoir à quoi correspondent les différentes zones cliquez ici

    Détail des zones:

Vol à Voile (Planeur)

Print

Piloter un planeur, c’est exploiter au maximum les ressources énergétiques qui se trouvent dans l’atmosphère. Hormis la partie pilotage, le pilote de planeur doit aussi parfaitement maîtriser les courants ascendants afin de reprendre régulièrement de l’altitude pour pouvoir poursuivre son vol car le planeur, lui, descend toujours dans la masse d’air. En plaine, les zones ascendantes sont généralement matérialisées par les cumulus et les pilotes de planeurs font passer leur trajectoire sous ces sympathiques petits nuages: c’est le « vol de thermique ». En montagne, quand il y a du vent, c’est souvent la déflexion du vent sur les pentes qui est utilisée comme courant ascendant. Ce dernier principe est appelé « vol de pente ». L’avantage du vol de pente par rapport au vol de thermique est qu’il ne nécessite que du vent et pas forcément de soleil. Il existe aussi en montagne ce que l’on appelle le « vol d’onde », c’est la « résonance » de plusieurs vol de pentes. Le vol d’onde permet de réaliser des gains d’altitude très important bien au dessus de la propre hauteur de la montagne qui l’a engendré.
En utilisant tous ces types de courants ascendants, le pilote de planeur peut ainsi rester plusieurs heures en l’air et parcourir plusieurs centaines de kilomètres.

Histoire du Vol à Voile

Print

Depuis la nuit des temps les hommes ont rêvé de voler et déjà, dans la mythologie, Icare et Dédale font les premières tentatives.
C’est en imitant les oiseaux dans leur vol plané que les pionniers réussiront à se soustraire à l’apesanteur.

lilienthal
Après le Français Jean-Marie LE BRIS qui effectua en 1856 des sauts de puce sur une plage de Bretagne à bord d’une « barque ailée » tirée par un cheval, c’est l’Allemand Otto LILIENTHAL qui fut vraiment le précurseur du vol plané avec plus de 2000 vols entre 1891 et 1896. Il construisit 16 engins se situant entre le planeur et le deltaplane qu’il pilota lui-même en s’élançant du haut d’une colline artificielle près de Berlin. Il a défini les bases de l’aérodynamique, de la construction et du pilotage. Après sa mort ses inventions sont reproduites et améliorées dans de nombreux pays et malgré les débuts de l’aviation à moteur, le vol à voile continue à se développer.
A la fin de la première guerre mondiale, le traité de Versailles interdit à l’Allemagne la construction d’avions et celle-ci se tourne donc vers le vol à voile pour développer son industrie aéronautique et former ses pilotes. Très vite les records tombent : en 1922, on réalise un vol de 3 heures, en 1927, on dépasse les 14 heures et en 1931 , un vol de 220 km est parcouru. En 1936, le vol à voile sera même un des sports de démonstration aux jeux olympiques de Berlin en vue d’en faire une activité à part entière au jeux de 1940.
En France c’est l’Aviation Populaire qui va pemettre aux plus jeunes de s’initier à l’aviation par le biais de cette discipline mais la guerre vient à nouveau perturber l’essor du vol à voile. Il ne faudra pas oublier que lors du débarquement en Normandie des centaines de G.I. sont envoyés sur nos côtes à bord d’énormes planeurs transporteurs de troupes. Une fois la paix revenue, le vol à voile redécolle. Des centres nationaux sont créés à Challes-Les-Eaux, Beynes, la Montagne Noire, Saint Auban et Pont Saint Vincent et des clubs fleurissent partout en France.
Les records continuent de tomber : en 1 951 l’Américain Richard JOHNSON effectue un vol de 861 km. Le 4 avril 1952 le record définitif de durée :Charles ATGER vole 56 heures et 15 minutes. Les records de durée seront ensuite interdits car il sont plus le reflet de l’endurance humaine que de la performance vélivole pure. Au milieu des années 50 on voit apparaitre les premiers planeurs en matériaux composites et au fur et à mesure que les planeurs se perfectionnent les performances s’améliorent considérablement.

ls3
Les Français font bonne figure dans les championnats : en 1954, Gérard PIERRE est champion du monde, en 1965, c’est au tour de François-Louis HENRY. En 1964 le premier vol de plus de 1 000 km est effectué aux USA par Alvin PARKER.
En 1966 la Fédération Française de Vol à Voile (FFVV) est créée.

L'Energie du Vol à Voile

Print

Les thermiques : ce sont des colonnes ou bulles d’air chaud qui résultent de l’échauffement du sol par le soleil. Le sol, chauffé par le soleil va transmettre sa chaleur à l’air qui se trouve en contact. Cet air plus chaud va se dilater et s’élever dans l’air plus froid thermiquecomme le font les montgolfières. Les planeurs spiralent dans ces courants d’air chaud, appelés « ascendances », et peuvent ainsi remonter jusqu’à l’altitude où l’air chaud ne monte plus car il s’est trop refroidi. L’air se condense alors et donne naissance à un nuage appelé cumulus. Par beau temps, le pilote de planeur sait qu’il va trouver les ascendances sous ces sympatiques petits nuages et va donc optimiser sa trajectoire en passant de cumulus en cumulus.




Le vol de pente : c’est le vent qui est dévié vers le haut par le relief. En effet, lorsque le vent arrive perpendiculairement à une pente de montagne il n’a pas d’autre solution, si cette montagne est relativement large, que de passer « par dessus ». Le vent va donc pentemonter le long de la pente et créer ainsi un courant ascendant qui durera tant qu’il y aura du vent. Le courant ascendant ne sera présent que le long de la pente et quelque centaines de mètres au dessus de celle-ci. Attention, un courant descendant se crée également sur la pente opposée.







Le vol d’onde : c’est le même principe que le vol de pente mais, dans certaines conditions de vent et en fonction du relief, le phénomène va se répéter et s’amplifier bien au delà du onderelief qui l’a engendré. Il se produit alors une « ondulation », succession de zones ascendantes et descendantes, qui peut aller jusqu’aux limites de l’atmosphère. Les records d’altitude ont été réalisés en vol d’onde.

Les modes de Lancement

Print

Le plus couramment utilisé est le remorquage. Le planeur est relié à un avion remorqueur par un câble d’une cinquante de mètres et est ainsi tracté jusqu’à une hauteur d’environ 500 mètres. C’est le pilote du planeur qui « largue » le câble et ce dernier reste accroché à l’avion qui redescend pour aller chercher remorquéle planeur suivant. Dans un souci d’économie on commence à voir dans certains clubs les avions remorqueurs remplacés par des motoplaneurs ou des U.L.M.









Un autre mode de lancement qui revient en force est le treuillage. Un long câble relie le planeur à un treuil placé à l’autre bout de la piste. Le câble est enroulé rapidement ce qui propulse le planeur qui monte un peu à la manière d’un cerf volant. L’avantage de ce système est qu’il ne nécessite pas un avion dédié principalement à la mise en l’air des planeurs ce qui réduit considéralement les coûts d’acquisition et treuilaussi les coûts d’utilisation. L’inconvénient est que le largage s’effectue toujours au même endroit à la verticale de la piste ce qui est gênant quand les premières ascendances sont loin du terrain.









Il existe aussi des planeurs qui disposent de leur propre moteur, ce sont les motoplaneurs (moteur et hélice fixes) ou les planeurs à dispositif moto-planeurd’envol incorporé (le moteur et l’hélice se replient dans le fuselage). Ces machines ont l’avantage d’être complètement autonomes et de pouvoir, si les conditions aérologiques se dégradent, relancer le moteur en vol et ainsi reprendre de l’altitude ou rentrer au terrain.

Les Brevets Planeur

Print

On peut voler seul en planeur à partir de 14 ans. Il faut pour cela satisfaire à un examen médical chez un médecin agréé et avoir suivi une formation en planeur double-commande avec un instructeur. Ensuite, à partir de 16 ans, on peut obtenir le Brevet de Pilote de Planeur après avoir satisfait à un examen théorique et un exament pratique en vol. Ce Brevet donne la possibilité de passer différents compléments : emport de passagers, vol sur la campagne (circuits de distance), voltige…
D’autres brevets viennent par la suite confirmer les performances du pilote :


  • Brevet D :
    -un vol de plus de 5 heures
    -un vol de plus de 50 km
    -un gain d’altitude de plus de 1000 m.
  • Brevet E :
    -un vol de plus de 300 km libre,
    -un gain d’altitude de plus de 3000 m.
  • Brevet F :
    -un vol de plus de 300 km avec but fixé,
    -un vol de plus de 500 km libre,
    -un gai d’altitude de plus de 5000 m.

Le Parc Planeur

Print
  • Les planeurs biplaces:
    1 ASK21 F-CITT
    1 Wassmer 30 « Bijave » F-CDMT
    1 ASK13 F-CEJX
  • Les planeurs monoplaces:
    1 Ka8 F-CEGV
    1 Ka6 F-CEAU
    1 Astir CS Jean D-3874
    1 H205 « Libelle-Club » F-CEQJ
    1 C30S « Edelweiss » F-CDAL
    2 Ls1 d F-CEHG (L33) F-CDVN (L16)
    1 C75-Lan « Cirrus » F-CEQZ
    2 C101 « Pégase » F-CFRK F-CHDT

Les Tarifs Planeur

Print

 

Les Tarifs Planeur 2016

LES FORFAITS TOUT COMPRIS
Cotisation club + Assurance de base
+ Heures de vol + Remorqués
- 25 ans + 25 ans
« Package » Découverte Ecole 1èreannée
10 vols
500 € 600 €
AU DETAIL
- 25 ans + 25 ans
FRAIS FIXES
Cotisation annuelle 60 € 60 €
Participation aux frais 55 € 120 €
Licence assurance
Fédérale obligatoire
81,70 à 148,90 €
selon options
160,60 à 227,80 €
selon options
REMORQUÉ à 500m
(Tout remorqué effectué à
Argenton sera majoré de 3 €)
20 € 20 €
HEURES DE VOL
WA30 5 € 5 €
Ka6, ASK13, Ka8, Astir 10 € 12 €
Libelle, Edelweiss 12 € 15 €
Ls1, Cirrus, Pégase 15 € 18 €
ASK21 20 € 20 €
Biplaces en école 13 € 13 €
FORFAIT HEURES Tous planeurs
(à souscrire avant le 1er mai)
30 heures 350 € 350 €
Illimité 600 € 600 €
BAPTÊME DE L’AIR 75 €

Tous les frais liés au coût du pétrole sont révisables
en cours d’année en cas d’augmentation de celui-ci.

Bourses pour les moins de 25 ans:

Les jeunes de moins de 25 ans (ressortissants de l’Union Européenne) peuvent prétendre à des aides de la fédération tout au long de leur formation.

Ces aides sont attribuées sur les objectifs et sont créditées sur le compte pilote pour l’année suivante.

Objectifs: Montant:
Lâché (1er vol solo): 150 €
Brevet de pilote: 200 €
+
100 € si titulaire du B.I.A.
les premiers 1000Km sur la campagne 200 €
1ere participation à un championnat 200 €

Vol Moteur (Avion)

Print

La Fédération Française Aéronautique regroupe environ 600 aéroclubs sur 450 aérodromes et représente 42 000 pilotes. La F.F.A. s'est donnée pour but le développement et la préservation des aéro-clubs et aérodromes français. Elle participe à la formation des pilotes et des instructeurs. Elle collabore efficacement avec la Direction Générale de l'Aviation Civile à la mise en oeuvre de la réglementation et à la défense des intêrets des pilotes privés.

logo FFA



Site Web: www.ff-aero.fr

Histoire de l'aviation

Print

En 1863, le mot « aviation » (du latin avis, oiseau, et actio, action) est employé pour la première fois par Gabriel DE LA LANDELLE. C'est en 1875 que Clément ADER, utilisera le mot "avion" pour désigner sa série d'appareils volants. Ce serait également lui qui aurait déclaré avoir fait le premier vol à bord d'un de ses avions, sorte d'énorme chauve-souris munie de 2 hélices actionnées par un lourd moteur à vapeur. Les vols faits devant témoins ne sont pas convaincants et ce sont des Américains, les frères WRIGHT, qui se voient attribuer le premier vol d'un "plus lourd que l'air" motorisé le 14 décembre 1903. Mais le "flyer" des frères WRIGHT est aidé au décollage par une catapulte, ce qui fera dire à leurs détracteurs que le premier vrai vol autonome d'un "plus lourd que l'air" est celui du Brésilien Alberto SANTOS-DUMONT le 23 octobre 1906 à Bagatelle qui s'envolera sur une soixantaine de mètres. Il réitère l'exploit le 12 novembre de la même année, toujours à Bagatelle, et se voit attribuer les trois premiers records du monde homologués avec un vol de 21,2 secondes sur une distance de 220 mètres à une vitesse de 41,242 km/h. Les records seront sans cesse battus au fur et à mesure que les techniques se perfectionnent. Le 25 juillet 1909, Louis BLERIOT traverse la Manche à bord d'un avion de sa fabrication : le Blériot XI. La première guerre mondiale sera le premier catalyseur de l'industrie aéronautique naissante. Les progrès ne cesseront pas et continuent encore de nos jours que ce soit pour l'armée, l'aviation civile ou l'aviation légère. La Fédération Nationale Aéronautique est créée en 1929, reconnue d'utilité publique en 1933, elle deviendra en 2004 la Fédération Française Aéronautique.

Les Brevets Avion

Print
On peut commencer la pratique de l'avion par le Brevet de Base. Les conditions sont les suivantes:
   -Totaliser au moins 6 heures de vol en double commande et 4 heures en solo et 20 atterrissages.
   -Avoir 15 ans révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention du brevet.
   -Subir avec succès les examens théoriques, pratiques et de radio prévus par arrêtés.
   -Avoir passé la visite médicale auprès d'un médecin agréé.
Ce brevet permet de voler seul dans un rayon de 30 Km autour du terrain de départ (hors des espaces aériens contrôlés).

Pour pouvoir voyager il faut passer la Licence de Pilote Privé (titre Européen appelé PPL). les conditions sont les suivantes:
   -Avoir accompli au minimum 45 heures de vol.
   -Totaliser au minimum 25 heures de vol en double commande et au moins 10 heures en solo supervisé.
   -Avoir 17 ans révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention de la licence
   -Subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés
   -Avoir passé la visite médicale auprès d'un médecin agréé

A ces brevets viennent ensuite, sous réserve de conditions spécifiques, s'ajouter des qualifications divers: voltige, remorquage de planeur, largage de parachutistes, vols aux instruments...

Le Parc Avion

Print
  • Les avions
    2 MS893 Commodore (180 ch)  F-BUZB F-BVHT
    1 Cessna F172  F-GASB
    1 Ikarus C42C (classe U.L.M.)  F-JVIO

Les Tarifs Avion

Print

Les Tarifs Avion 2015

- 25 ans+ 25 ans
FRAIS FIXES
Cotisation annuelle 50 € 50 €
Participation aux frais 55 €120 €
Licence assurance Fédérale obligatoire
Sans abonnement "Info Pilote"
Avec abonnement "Info Pilote"

70 €
107 €

70 €
107 €
HEURES DE VOL
Ikarus C42C90 €90 €
MS 893 F-BUZB120 €120 €
MS 893 F-BUZB en école100 €100 €
Cessna 172 F-GASB135 €135 €
Cessna 172 F-GASB en école120 €120 €
 
BAPTÊMES DE L'AIR
Pour une personne (en Ikarus)75 €
Pour deux personnes110 € (55 € par personne)
Pour trois personnes135 € (45 € par personne)

Tous les frais liés au coût du pétrole sont révisables en cours d'année en cas d'augmentation de celui-ci.

Baptême de l'air (Vol d'initiation)

Print
  • Pourquoi pas?
    A moins de 30 minutes depuis Le Havre ou d'une heure de Rouen, venez vous envoler et découvrir les sensations inoubliables d'un vol en avion ou en planeur.
    Vous découvrirez la région comme vous ne l'avez jamais vue : estuaire de la seine, pont de Normandie, pont de Tancarville, port du Havre, littoral de la pointe de Caux, Etretat... et tout simplement: la terre vue du ciel.
    bapteme de l'air
  • Où?
    bapteme de l'air Au carrefour de la Seine Maritime (76), de l'Eure (27) et du Calvados (14), le long du passage de l'A29, l'AéroClub de l'Estuaire de la Seine se situe sur l'aérodrome de Saint Romain de Colbosc.
    Depuis la RN15, dans Saint Romain de Colbosc, au feu, prendre la direction de Graimbouville/Gommerville.
    L'aérodrome se trouve à 1 Km sur la droite après la zone d'activités.
    Pour visualiser le plan cliquez ici
  • Quand?
    Nous vous accueillons tous les week-ends si "le temps le permet". Pour un baptême de l'air en planeur, il est quand même préférable d'attendre les premiers beaux jours du printemps.
    Dans tous les cas, le mieux est de téléphoner au club en début d'après-midi (02 35 20 82 61) pour savoir si la météo est favorable pour une bonne visibilité et un parfait confort.
  • Pour qui?
    Tout le monde peut venir faire un baptême de l'air (appelé aussi vol d'initiation), des plus jeunes aux plus anciens, il n'y a pas d'exigence médicale. Pour ce qui est des vols en planeurs, les moins de 12/13 ans devront attendre car il faut avoir la corpulence nécessaire pour endosser le parachute (dont le port est obligatoire dans cette discipline).
    C'est une idée de cadeau originale pour un anniversaire, un enterrement de vie de jeune fille, de garçon etc.
    Pour les groupes et les C.E., nous pouvons organiser des journées avec repas le midi, merci de nous consulter : aces.aero@free.fr.
  • Comment?
    Votre baptême de l'air se fera avec un pilote qualifié. Il vous expliquera d'abord tout ce que vous devez savoir pour faire le vol dans les meilleurs conditions, puis, une fois confortablement installé(e), vous n'aurez plus qu'à apprécier la magie de la troisième dimension.
    - En avion :vous pourrez monter jusqu'à 3 personnes en plus du pilote.
    Pour un vol d'environ un quart d'heure, le tarif est le suivant :
    75 euros pour une personne.
    55 euros par personnes pour 2 personnes.
    45 euros par personnes pour 3 personnes.

    - En planeur :il n'y a qu'une seule place disponible en plus du pilote.
    Le tarif est de 75 euros par personne.

Contactez nous...

Print

  • Par courriel:
    aces.aero@free.fr courrier

  • Par téléphone:
    - Le week-end : 02 35 20 82 61
    - En semaine : 06 29 79 72 53

  • Pour venir à l'aérodrome:
    Depuis la D6015, dans Saint Romain de Colbosc, au feu, prendre la direction de Graimbouville/Gommerville.
    L'aérodrome se trouve à 1 Km sur la droite après la zone d'activités.
    Pour visualiser le plan cliquez ici




LFOY